Sauver sa peau... C'est possible !

 

De nombreux produits que nous utilisons quotidiennement ont un effet sur notre santé et sur l'environnement, par exemple :  

  • Les produits d'hygiène et cosmétiques (shampoings, savons, crèmes, maquillages…) qui peuvent contenir des substances chimiques irritantes ou allergisantes pour notre peau, ou entrainant d'autres effets toxiques à plus long terme.  
  • Les produits ménagers qui contiennent des substances nocives, irritantes lorsqu'on les respire ou lorsqu'elles sont en contact avec notre peau.
  • Les produits finis contenant des tissus (vêtements, ameublement) dans lesquels des molécules chimiques (colorants, colles, apprêts) peuvent aussi être présentes et en contact avec notre peau.


Rejetées dans le réseau d'eau domestique, les molécules chimiques entrant dans la composition des produits d'hygiène ou d'entretien, ne sont pas toutes éliminées en station d'épuration. Présentes dans les rivières, elles vont avoir un effet toxique sur le milieu de vie des organismes aquatiques. Ces substances polluent ensuite les nappes phréatiques, dans lesquelles nous puisons l'eau de consommation courante, avec un effet possible sur la santé humaine.  

Pour en savoir plus : Une vidéo réalisée dans le cadre du Projet Regard pour Bordeaux métropole - Préservons notre eau contre les micropolluants !

La plupart des processus de fabrication des tissus (vêtements ou ameublement) entrainent également une pollution de l'eau.  

C'est possible d'agir, voici quelques pistes !

Comment choisir des produits qui préservent à la fois notre santé et la qualité de l'eau ?

Que ce soit pour notre domicile, les parties communes de notre immeuble, notre lieu de travail, à l'école, ou encore toute structure collective accueillant du public !

Pour les produits d'entretien

  • Privilégier des produits dont la composition est la plus simple possible : savon noir, vinaigre blanc…
  • Fabriquer soi-même des produits d'entretien, toujours avec un petit nombre d'ingrédients choisis pour leur innocuité sur la santé, comme le bicarbonate de soude. Retrouvez dans ce livret des recettes écologiques et économiques pour l'entretien de la maison.
  • Dans le commerce, préférer l'achat de produits portant un éco-label environnemental.
  • Dans tous les cas, limiter leur utilisation : un produit peut servir pour la majorité des activités de nettoyage, et il est inutile de le surdoser !

 

Pour les produits d'hygiène cosmétiques

  • Limiter l'usage des cosmétiques et produits d'hygiène à ce qui est nécessaire.
  • Privilégier les produits sans parfum et contenant peu d'ingrédients.
  • Utiliser des produits bruts non transformés (argile, huile de coco...).
  • Se fier à des labels garantissant l'absence de substances toxiques.

 

Pour les tissus d'ameublement ou vêtements

  • Limiter la consommation de vêtements à ce qui est nécessaire, penser aux vêtements de seconde main.
  • Toujours laver un vêtement neuf avant de le porter.
  • Porter une attention toute particulière à l'exposition des jeunes enfants. Vous pouvez vous renseigner et trouver conseil sur le site 1000-premiers-jours
  • Se référer aux labels textiles.

 

Au-delà de l'action individuelle, comment agir collectivement pour préserver notre santé et la qualité de l'eau ?  

  • Sur son lieu de travail, amener le sujet auprès du Comité Social et Economique (CSE).
  • Sur les lieux d'accueil de vos enfants (crèches, écoles, activités extrascolaires en centres sociaux, MJC ou clubs sportifs), en parler avec les professionnels ou le groupe de parents d'élèves (aération des locaux, achat de fournitures écologiques…).
  • Participer à des démarches citoyennes via le site des agences de l'eau rubrique « M'investir localement pour l'eau »

Vous pouvez prendre contact avec des acteurs de la région qui agissent sur le sujet via ce lien !

Et pour lancer la discussion en famille, entre amis, entre collègues... n'hésitez pas à utiliser les visuels et outils de la campagne !

 

Pour aller plus loin :